Body

Entretien avec Christine Grenier, la fondatrice de Vert essentiel, une boutique écologique située à Vaudreuil-Soulanges qui offre toute une gamme de produits nettoyants pour l’humain et son environnement, sans toxicité et dans le plus grand respect des communautés.

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Christine Grenier parle de son passé professionnel éclectique avec fierté et générosité: «J’ai commencé ma carrière dans le milieu bancaire. Cependant, la rigidité du milieu me rendait malheureuse. J’ai alors fait volte-face et suis devenue ébéniste. J’ai œuvré quelques années dans ce domaine, à réaliser du mobilier de rêve pour mes client.e.s, mais, malgré ma passion pour le métier, je me suis mise à souffrir de solitude dans l’atelier. J’ai voulu alors me reconnecter à ma communauté et me suis impliquée dans le Conseil des Arts et de la Culture de ma région où, très vite, j’ai hérité du rôle de présidente! » C’est grâce à ces expériences professionnelles cumulées que Christine affirme avoir su développer la confiance nécessaire pour lancer Vert essentiel, en 2010. En effet, forte de son parcours, l’entrepreneure et mère de trois enfants s’est d’abord installée dans une petite maison ancestrale de Vaudreuil-Dorion, en rachetant le fonds de commerce d’une toute petite savonnerie artisanale. Aujourd’hui, après deux déménagements et une croissance considérable, sa vision initiale se réalise pleinement dans un local de 5000 pieds carrés. 

Christine Grenier, propriétaire de Vert essentiel
Christine Grenier

Tendre vers le zéro déchet

En très peu de temps, Vert essentiel est devenu la référence en produits écologiques et santé de la région de Vaudreuil Soulanges, un véritable arrêt tout-en-un, pour l’entretien du corps humain et de son environnement. On y achète des produits cosmétiques et domestiques naturels en vrac ou vendus dans des emballages minimalistes et raisonnés, provenant presque exclusivement de fournisseurs locaux. En effet, plus de 75% des marchandises proviennent du Québec. Entre 10 et 15% proviennent du reste du Canada et des États-Unis, et le reste est importé d’Europe, comme les incontournables savons de Marseille, de Castille ou d’Alep, exclusivité oblige. « Pourquoi acheter ailleurs ce qu’on produit ici même? À qualité égale, je priorise systématiquement l’achat québécois, avance la patronne, tout sourire. Je veux coopérer de manière durable avec les membres de ma communauté, incluant les entreprises et les artisan.e.s du Québec. Je me suis donné le mandat d’être la vitrine des savoir-faire locaux ». Depuis 2013, l’entrepreneure crée également une gamme de produits sous sa bannière maison Bonheur essentiel. « Récemment, on a concocté une ligne de savons à la bière. C’est définitivement à essayer », affirme-t-elle avec emphase.

Savons artisanaux
Produits Vert Essentiel

Réfléchir d’abord, réduire - réutiliser - recycler, ensuite 

Le site Web de l’entreprise, qui héberge sa boutique en ligne, regorge d’informations utiles, de trucs et d’astuces, disséminés au gré de ses multiples entrées de blogues et capsules vidéos dont Christine assure la rédaction et la supervision. « Au-delà des recettes de cosmétiques maison, je voulais offrir des outils aux gens pour prendre le contrôle sur leurs achats, s’armer pour contrer le “greenwashing” (cette stratégie marketing trompeuse qui vise à déguiser un produit traditionnel en produit à faible impact écologique) et apprendre à lire et comprendre les ingrédients sur les étiquettes ». Elle poursuit:  «Quand on est informé, on peut faire des choix plus éclairés, miser sur la qualité, et éventuellement, aiguiller l’offre marchande dans le bon sens. Je le dis souvent à mes client.e.s: on vote avec notre argent ». Cette dynamique positiviste, qui incite à la réflexion, opère aussi en boutique, où le personnel est composé de conseillers et conseillères à la consommation responsable, qui accueillent et écoutent les besoins de la clientèle, sans jugement, dans une optique quasi pédagogique.

Produits Vert essentiel
Sels de bain Vert essentiel

Chaque grain compte

Éternelle optimiste, Christine croit en l'accumulation des petits gestes qui changent le monde. Elle reconnaît que la tâche est colossale, et s’est longtemps demandé comment encourager les gens à adopter des comportements plus écoresponsables, les convaincre que leurs décisions individuelles affectent le sort collectif. « Un jour, j’étais à la plage et c’est en laissant filer du sable entre mes doigts que j’ai eu le déclic: c’est la somme presque incalculable de tous ces grains microscopiques qu’on appelle plage. Chaque particule compte! » Pour illustrer cette épiphanie, l'entrepreneure a installé, au comptoir de sa boutique, un énorme contenant de verre. À chaque fois qu’un remplissage en vrac est effectué et qu’on évite l’achat d’un nouveau contenant de plastique, un grain est ajouté au lot et la masse de café grossit littéralement à vue d'œil, au grand étonnement des client.e.s, qui tiennent souvent à les y ajouter eux-mêmes. « Voir le progrès autour de soi ça aide à continuer et reconduire nos bonnes habitudes. Quand j'aperçois des client.e.s qui viennent me voir avec les mêmes contenants d’il y a 10 ans, je me dis que moi aussi, modestement, je laisse ma trace sur le rivage ».

Pour découvrir les produits de Vert essentiel, c'est par ici!

Retour