Body

Rédigé à partir d’un article écrit par Catherine Crépeau et Clémence Lamarche, publié en juillet 2017.

Pratiques, les produits d’hygiène féminine jetables ont néanmoins suscité ces dernières années plusieurs interrogations liées à leur composition. Santé Canada oblige dorénavant les fabricants de tampons à afficher les matériaux de fabrication sur leurs emballages. Ils doivent aussi fournir des informations sur le syndrome du choc toxique (SCT), le principal risque avéré associé au tampon, heureusement rare. Les manufacturiers ne sont en revanche pas tenus de lister les matériaux sur l’emballage des serviettes hygiéniques. 

Malgré le bruit entourant la composition des produits jetables, c’est surtout pour la planète que les femmes les délaissent. Selon le livre Flow : The Cultural Story of Menstruation, au cours de sa vie, chaque femme enverra au dépotoir environ 125 kg (275 lb) de serviettes, tampons, applicateurs, etc. 

Les serviettes hygiéniques lavables

De plus en plus de serviettes réutilisables sont offertes sur le marché, incluant des produits fabriqués au Québec, comme ceux des entreprises Bummis et Omaïki. Si elles proposent des niveaux d’absorption et des matériaux divers, elles s’attachent toutes sous la culotte avec des ailes. Le nettoyage d’une serviette lavable n’est pas compliqué, mais il prend du temps : on doit la laver, la rincer, la frotter avec du savon et la faire tremper dans de l’eau froide pendant 24 heures avant de l’ajouter à sa brassée de lavage. Le séchage doit se faire à l’air libre. 

Parmi les avantages des serviettes hygiéniques réutilisables figurent le coût, moins élevé que pour des produits jetables similaires, et un moindre impact sur l’environnement. Mais attention, porter uniquement des serviettes lavables nécessite d’en avoir une bonne quantité pour assurer le roulement. De plus, si vous partez pour la journée, il vous faudra prévoir un petit sac pour y ranger le produit utilisé et le rapporter à la maison. 

Serviettes hygiéniques lavable - Omaïki
Serviettes hygiéniques lavables. Crédit photo : Omaïki

Les culottes menstruelles lavables

Discrètes et conçues pour absorber le flux menstruel, les culottes peuvent être portées seules, sans autre protection. Au Québec, les entreprises Mme L’Ovary, La Girafe bleue et Viita proposent des « bobettes menstruelles », c’est-à-dire des sous-vêtements absorbants. Ces culottes menstruelles sont proposées dans une large gamme, incluant des modèles à taille haute, de style plus sportif, et même des tangas. Côté entretien, il est recommandé de bien rincer le sous-vêtement après usage (on peut aussi le faire tremper), de le laver à la machine avec vos autres vêtements, à l’eau froide, puis de le laisser sécher à l’air libre.

Les culottes menstruelles lavables sont particulièrement appréciées des sportives, puisqu’elles tiennent bien en place et procurent un très grand confort. C’est également une bonne option pour les jeunes filles qui viennent d’avoir leurs règles. Les principaux bémols : le prix élevé des culottes et la période de séchage, qui peut être longue. Plusieurs sous-vêtements sont nécessaires si on n’utilise rien d’autre. 

Culottes menstruelles lavables - La Girafe Bleue
Culottes menstruelles lavables. Crédit photo : La Girafe Bleue

La coupe menstruelle

Il existe plusieurs marques de coupe menstruelle, mais la canadienne DivaCup est sans doute la plus connue. Constituée à 100 % de silicone, elle s’installe dans le bas du canal vaginal pour recueillir le sang menstruel. Elle peut être portée jusqu’à 10 à 12 heures consécutives, après quoi elle doit être vidée et rincée. Durant les règles, il est recommandé de nettoyer la coupe avec un savon doux non parfumé, puis de la stériliser à la fin du cycle menstruel. 

La coupe menstruelle nécessite d’être à l’aise avec son corps pour être capable d’installer le produit et le retirer au moins deux fois par jour. La difficulté à trouver un endroit adéquat pour vider et rincer la coupe peut constituer un frein à son utilisation. Ses adeptes mettent en avant l’absence de gestion de stocks, la faible empreinte écologique et les économies réalisées : sur une période de cinq ans, la coupe menstruelle est la plus abordable des protections d’hygiène féminine. 

 

Envie d'en savoir plus ? Sur Le Panier Bleu, découvrez des produits d'hygiène féminine lavables disponibles chez les commerçants du Québec!

Et pour rester au courant des prochains articles gratuits de Protégez-Vous, abonnez-vous à notre infolettre.

Retour