Body

Vous êtes du genre « dernière minute »? Vous vous ennuyez du temps où les campings n’étaient pas tous pleins? C’est vrai qu’on a l’impression que tous les beaux endroits pour piquer sa tente sont réservés… mais est-ce vraiment le cas? Voici quelques astuces pour dénicher un camping cet été. 

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Enfourchez votre vélo!

Grâce à la certification « Bienvenue cyclistes » de Vélo Québec, plusieurs campings québécois vous ouvrent leur porte, sans réservation (à condition d’être à vélo!). Plusieurs emplacements de camping affichent fièrement le logo de cette certification sur leur bâtiment d’accueil. Ce dessin de vélo garantit un certain lot d’avantages. Les établissements de camping qui y adhèrent se doivent, entre autres, de « garantir des emplacements en tout temps et sans réservation préalable sur le site de camping lorsque les visiteurs voyagent exclusivement à vélo ». 

Chaque année, Vélo Québec répertorie ces hébergements dans son guide Vélo Mag annuel disponible gratuitement. En 2022, les parcs nationaux d’Oka, du Bic, de Plaisance, des Îles-de-Boucherville, du Mont-Tremblant, entre autres, font partie de la liste! 

Camping
Parc national d'Oka

Découvrez les parcs régionaux

Les parcs nationaux sont toujours magnifiques, mais ils sont aussi très populaires. Alors, si vous n’êtes pas adepte de cyclisme et que l’idée de pédaler jusqu’à eux vous fait déjà soupirer, le temps est venu de découvrir les parcs régionaux du Québec. L’Association des Parcs Régionaux du Québec (PaRQ) comptait plus de 64 parcs membres en 2021! Ces établissements sont d’ailleurs répertoriés sur le site Web de l’association. Le parc régional du Massif du Sud, le parc naturel régional de Portneuf, le parc régional de la rivière Gentilly et le Parc aventures Cap Jaseux sont quelques-uns des superbes lieux de camping dans la liste. 

Rivière
Parc national naturel de Portneuf

Osez les zecs (zones d’exploitation contrôlée)

Question de sortir des sentiers battus, rien de mieux que les zecs! Au Québec, on en compte pas moins de 63, et chacune d’entre elles accepte vos amis les chiens. Généralement situées dans des secteurs plus éloignés, les zecs offrent des campings rustiques dans des décors sauvages avec plus ou moins d’infrastructures. Le Réseau Zec se charge de répertorier l’ensemble des lieux et des services sur son site Web. 

Par exemple, la zec Lavigne dans Lanaudière permet le camping sauvage sans réservation, mais il vaut mieux passer un coup de fil pour s’informer… Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la zec Martin-Valin, voisine du parc national des Monts-Valins offre également des options de camping alléchantes. Dans tous les cas, il vaut mieux être familier avec les sept principes Sans trace lorsque vous visitez ces territoires.

Feu de camp
Réserve faunique de la Vérendrye

Campings municipaux

Les campings municipaux sont généralement, comme leur nom l’indique, administrés par la municipalité, ou encore sous la responsabilité d’un organisme à but non lucratif. Ils ont l’avantage d’être bien situés (près de la ville) et d’offrir une gamme de services (eau, électricité). 

Le camping municipal de Trois-Pistoles est assez impressionnant, avec un peu plus d’une centaine d’emplacements de camping. Il accueille les tentes comme les VR. Si ce dernier propose même des réservations en ligne, il y a en a d’autres, plus petits, qui ne prennent même pas les réservations! C’est le cas du camping municipal de L’Isle-aux-Grues qu’on peut rejoindre par le traversier depuis Montmagny en été : premier arrivé, premier servi.

Un petit mot sur les réserves fauniques 

Elles sont moins connues, mais regorgent aussi de magnifiques paysages et de sites de camping plutôt variés! Dans la réserve faunique de la Vérendrye, on retrouve des terrains pour les roulottes et les tentes à plusieurs endroits. Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que de nombreux autres sites existent dans ce large territoire sur des îles, des réservoirs, parfois là où seuls les canots et les kayaks peuvent se rendre. Ces campings rustiques peuvent donc être rejoints sur une embarcation non motorisée, moyennant des distances de 5 à 10 km (et parfois plus). 

Dans la réserve faunique de Matane, les adeptes de longue randonnée peuvent profiter de plateformes de camping dans des secteurs méconnus comme en bordure du Lac Matane. Il faut toutefois réserver auprès du Sentier International des Appalaches (SIA-qc), car c’est l’organisme responsable des sites. Vous devrez aussi, bien sûr, vous y rendre à pied! La réserve faunique Mastigouche est aussi une superbe option plus accessible (pas besoin de canot ou de gros sac à dos!).

Tente camping
Réserve faunique de la Vérendrye

Toutes ces options de destinations vous permettront certainement de trouver un endroit où piquer une tente (ou trois), mais ne négligez pas le temps de préparation! Passez des coups de fil et informez-vous sur les services sur place, la couverture cellulaire (pour des raisons de sécurité) et l’état des routes. Investissez un peu de temps à ces recherches pour mieux décrocher une fois la tente montée. Bon camping!

Et si vous n'avez pas encore tout votre équipement, c'est le moment de magasiner chez vos entreprises québécoises de plein air préférées! 

Retour