Body

Rédigé à partir d’un article écrit par Rémi Maillard, publié en février 2014.

Anticancer, amincissant, stimulant… Le thé, surtout le thé vert, est aujourd’hui paré de toutes les qualités. Séparons le vrai du faux. 

Deuxième boisson la plus consommée au monde après l’eau, le thé est de plus en plus populaire au Canada. Selon l’Association du thé et des tisanes du Canada, 55 % des Canadiens boivent du thé au moins une fois par semaine. 

La raison de cet engouement : le thé, le vert en particulier, possède une image d’« aliment médicament ». Le thé est-il vraiment une boisson santé?

Vous souhaitez recevoir les prochains articles gratuits de Protégez-Vous directement dans votre boîte courriel? Inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant juste ici!

Les catégories de thé

Tous les thés proviennent d’une même plante tropicale, le théier. Ce sont les opérations de transformation après la cueillette qui leur procurent leur caractère distinctif :

• Thés verts et blancs : ce sont les thés non oxydés. Le thé vert est le plus populaire en Asie. 

• Thés noirs : ces thés oxydés sont soumis à un processus qui leur donne une couleur sombre. Ils représentent environ 70 % de la production mondiale.

• Thés « wulong » : ce sont les thés semi-oxydés, ou « oolong ». Ils sont généralement de couleur verte.

Bon à savoir, les thés rouges, ou « rooibos », sont en réalité des tisanes : leurs antioxydants sont différents de ceux du thé et ils ne renferment pas de caféine.

Les bienfaits du thé

Santé Canada reconnaît officiellement que le thé « constitue une source d’antioxydants pour le maintien d’une bonne santé », « augmente la vigilance » et « contribue au maintien de la santé cardiovasculaire ».

Des vertus qui tiennent à la présence dans ses feuilles d’une foule de principes actifs, notamment les catéchines, d’après Sonia Pomerleau, nutritionniste et professionnelle de recherche à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF). « Le thé vert renferme six fois plus de catéchines que le thé noir, deux fois plus que le wulong et un tiers de plus que le thé blanc », détaille-t-elle. Ces puissantes substances antioxydantes contribuent à empêcher le vieillissement prématuré des cellules, les protégeant ainsi de certaines maladies.

Bon pour le cœur!

« La consommation de thé en général pourrait être associée à une diminution du risque de maladie cardiovasculaire », explique Iwona Rudkowska, chercheuse au centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec et professeure adjointe à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Cela dit, nuance-t-elle, il faut tenir compte du fait que les grands buveurs de thé mènent souvent une vie plus saine que la moyenne des gens.

Efficace contre le cancer?

Des recherches effectuées sur des animaux et en laboratoire ont montré que des extraits de thé vert pouvaient inhiber la prolifération des cellules cancéreuses. « Malheureusement, chez l’homme, les données sont encore trop peu nombreuses et trop souvent contradictoires pour qu’on puisse établir un lien entre la consommation régulière de thé et la prévention de certains cancers », constate Iwona Rudkowska. 

D’autres bienfaits potentiels

Des études cliniques concluent aussi que l’absorption de thé vert pourrait contribuer à une légère baisse du poids corporel. Les catéchines et le fluor qui se trouvent dans les feuilles joueraient également un rôle dans la prévention de la carie dentaire, à la condition de ne pas ajouter trop de sucre dans votre tasse ! Enfin, d’autres études suggèrent que le fait de boire au moins deux tasses de thé vert par jour aiderait à préserver les fonctions cognitives chez les personnes âgées. 

En feuilles plutôt qu’en sachet

« La quantité d’antioxydants libérée varie beaucoup selon la présentation et la méthode de préparation », prévient Marie-Josée LeBlanc, ancienne directrice scientifique chez Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal, et désormais chargée de cours au Département nutrition de la faculté de médecine de la même université.

Quelle que soit sa couleur, préférez un thé en feuilles entières plutôt qu’en sachets industriels. Pour en retirer le maximum de bienfaits, laissez-le infuser quelques minutes dans une eau chaude, mais non bouillante. 

Attention à la caféine!

Malgré les vertus réelles ou supposées du thé, il ne faut pas en abuser. En effet, une tasse contient de 30 mg (thé vert) à 50 mg (thé noir) de caféine. Or, les experts estiment qu’une consommation régulière supérieure à 400 mg de caféine par jour (provenant, outre du thé, de différents aliments comme le chocolat, le café et certaines boissons gazeuses) peut constituer un risque pour la santé, en plus de causer de l’insomnie, des maux de tête et de la nervosité. 

« Le thé, notamment le thé vert, est un “plus” pour la santé, mais ce n’est pas un médicament miracle, capable à lui seul de protéger contre les maladies », conclut Marie-Josée LeBlanc. Seuls un mode de vie sain et une alimentation équilibrée sont la clé d’une bonne santé. 

Poursuivez votre lecture et découvrez 10 délicieux thés québécois en cliquant ici!

 

Retour