Body

Crédit pour la photo de bannière: Cindy Boyce

À l’ère du “self-care” impératif, il existe toutes sortes de façon de veiller à son bien être. Il faut bien sûr prendre soin de son corps et de son esprit, mais aussi et surtout, cultiver l’amour de soi et l’appréciation de l’instant présent. Or, quoi de mieux pour s’enraciner dans l’ici maintenant que de s’entourer de la beauté nourrissante et éphémère des renoncules, dahlias, pivoines, centaurées, nigelles, tournesols, monardes ou immortelles de ce monde?

Au lieu d’attendre que l’être aimé nous tende un bouquet, pourquoi ne pas s’en offrir un sur une base régulière? En s’inscrivant à un abonnement floral, pour une saison ou une année entière, on prend soin de soi en continu avec des gerbes parfumées, qu’on contemple sereinement. Il suffit de s’inscrire, de choisir la formule qui nous convient et la fréquence des livraisons et c’est parti! Les experts fleuristes confectionnent sur mesure des bouquets livrés à votre porte. On s’imagine mal une meilleure façon de se dorloter (ou de signifier notre affection à distance…!)

Le Panier Bleu s’est entretenu avec trois commerçants qui proposent ce type de service. De quoi vous permettre d’apprivoiser le concept et de vous laisser tenter!

 

Renoncules
Bouquet luxuriant de renoncules saumon du québec, cultivées en tunnel froid alors que rien ne fleurit encore dehors, tôt au printemps. Crédit: Stéphane Cocke

Floramama : le spectacle du vivant

Dans l’enfance, Chloé rapportait en ville des poignées de foin enfouies dans son sac à dos. Elle les arrachait à la ferme familiale, où elle habitait à temps partiel. « Plus jeune, je voulais être Tarzan! J’ai toujours été amoureuse du vivant et de la nature. Je suis profondément attachée à la terre et ses odeurs, au cycle des choses. C’est cet amour que je veux communiquer par les fleurs ». Dès qu’elle a pu, la Montréalaise d’origine est revenue s’installer à Frelighsburg avec ses trois enfants aujourd’hui âgés de 17, 16 et 11 ans pour y fonder la ferme florale écologique Floramama.

L’entreprise, qui opère à échelle humaine dans le plus grand respect de l’environnement, est d’ailleurs en voie d’obtenir sa certification biologique. Elle cultive sur 1,2 acre plus de 50 variétés de fleurs, sans aucun intrant chimique ou procédé industriel (mis à part un petit outil d’assistance motorisé, son fidèle BCS, qu’elle guide à la main dans les champs). Aujourd’hui à sa 8e saison, elle s'apprête à défricher et ouvrir une nouvelle parcelle pour des vivaces, qui viendront bonifier son offre.

Chloé et son équipe cueillent tout à la main et composent les bouquets à partir des fleurs matures, mais toujours en boutons. De cette façon, elle s’épanouissent à domicile, sous les yeux des clients, égayés par le spectacle du vivant, auquel Chloé est éperdument attachée et qu'elle souhaite relayer à ses clients. Les abonnements, en plus d’être une source de plaisir esthétique et de surprises renouvelés, constituent une forme d'engagement solidaire envers les cultivateurs. « Nos abonnements, un peu à la manière d’un panier bio, vous permettent de faire de superbes découvertes, de soutenir l’économie des régions et la viabilité des entreprises comme la mienne ». En somme, s’abonner chez Floramama, c’est créer une relation de confiance, qui se bâtit doucement et qui profite mutuellement à tout le monde, du champ au salon!

Les abonnements chez Floramama sont épuisés pour la saison en cours. Les réservations pour 2022 seront possibles dès novembre prochain! Restez à l'affût sur les réseaux sociaux.

 

Astilbe: Accessibilité, beauté et éducation

Marie Tellier, qui opère un studio de fleuristerie événementielle à Montréal depuis 2015, a fait migrer sa pratique vers une forme plus accessible en 2019, alors qu’elle a ouvert ses portes au public tout en mettant sur pied une boutique en ligne. Elle a à coeur la transmission du beau, mais aussi du savoir. « Je souhaite que les gens qui passent notre porte repartent idéalement avec une tige ou deux, mais aussi et surtout avec une nouvelle connaissance! On veut combattre l’effet un peu intimidant d’entrer chez le fleuriste. Que les curieux avancent! ils seront accueillis avec le sourire », dit-elle en riant.

L’atelier Astilbe, qui travaille avec la même passion pour les grandes occasions que pour les petites, propose un service d’abonnement floral extrêmement flexible qui s’adapte à toutes les bourses et met de l’avant la fraîcheur, la saisonnalité et l’approvisionnement local. Marie, qui appelle ses fournisseurs par leur prénom, intègre dans ses bouquets des variétés parfois inconnues qui sont alors accompagnées d’un carton explicatif, au grand ravissement des clients. « Offrir des fleurs, peu importe la taille du bouquet et au-delà d’une déclaration d’amour, ça veut aussi dire quelque chose comme « je te souhaite de la douceur, je te souhaite de l’émerveillement, je te veux du bien ». Pour en décupler l’effet bienveillant, elle suggère aux chanceux qui en reçoivent de diviser leur bouquet en plus petits ensembles à répartir partout dans la maison. « De cette façon, on propage l’expérience dans toutes les pièces! »

 

PRUNE les fleurs: Rayonnement, flair et fraîcheur

Nadine Jazouli provient à l’origine du milieu du marketing et des communications. Forte de cette expérience, elle façonne et raffine habilement la marque PRUNE les fleurs depuis la création de son atelier événementiel chez-elle, en 2011. C’est en partie grâce au rayonnement de sa présence en ligne et à son flair exceptionnel qu’elle reçoit en 2016 l’appel d’Éric Corbeil, de la maison du même nom, intéressé à lui offrir une place dans ses boutiques concepts. C’est ainsi que l’entrepreneure et fleuriste complètement autodidacte s’est arrimée en 2016 à Must Société, une adresse pivot dans le monde du design, où il est possible d’acheter une miche de pain frais, de s’enquérir des dernières tendances en déco intérieur et de repartir avec un bouquet! Pour Nadine, les fleurs, comme chaque objet choisi dans la maison, doivent s’intégrer à un mode de vie globalement harmonieux.

Elle propose des abonnements floraux à la carte que plusieurs de ses clients choisissent d’offrir en cadeau à des êtres chers qui résident loin d’eux. Et comme elle a pignon sur rue dans plusieurs succursales, à Québec autant que dans la région de Montréal, il est facile de se faire une idée en personne sur la qualité des produits qu’on voudra faire parvenir à sa mère ou son amoureux. Elle sélectionne rigoureusement ses variétés, privilégie la saisonnalité et la fraîcheur des produits et s’assure également d’entretenir une certaine cohésion dans l’offre de ses trois boutiques. Ce qu’on trouve à Montréal va être accessible à Québec et vis-versa. De quoi réjouir les cœurs éloignés; si on se trouve loin des yeux on peut tout même rester près des fleurs! D’ailleurs, avec entrain, Nadine nous convie à garder nos bouquets bien près de nous. En déplaçant le vase avec vous d’une pièce à l’autre, vous pourrez ainsi en profiter à chaque instant de la journée! 

 

Pour plus d'informations et de conseils au sujet des abonnements floraux, n’hésitez pas à entrer en contact avec vos fleuristes chouchous! Privilégiez celles et ceux qui s’approvisionnent dans les fermes florales du Québec (il y en a de plus en plus!) et surtout, prenez soin de vous, une tige à la fois!

Retour