Body

À 31 ans, Sabrina Rubino a déjà derrière elle une longue expérience en commerce de la mode; adolescente, elle est déjà à la caisse des magasins de l’entreprise familiale Rubino, un détaillant de chaussures et accessoires. « Je suis née dans une famille d’entrepreneurs. J’ai baigné dedans toute ma vie », raconte la jeune femme. Après des études en commercialisation de la mode à l’UQÀM, elle s’implique davantage dans l’entreprise, notamment dans le marketing et le marchandisage, et reprend le volet des achats des sacs à main.

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Elle remarque alors que l’offre en sacs à main ne la convainc pas vraiment, et décide donc de créer une nouvelle compagnie avec des styles qu’elle pourrait elle-même porter. « J’aime les sacs et j’ai toujours su que je voulais avoir ma propre marque au sein de l’entreprise, donc tout ça s’est fait un peu naturellement », explique Sabrina. En 2019, elle lance KITH + KIN, un nom en clin d'œil à ses amis et sa famille.

Le logo de la marque est créé par un artiste local, et le branding est développé par une agence créative de Montréal. « C'était important pour moi de faire travailler des gens d’ici », souligne Sabrina. Mais il est plus difficile de trouver une usine de production au Québec, et donc, les sacs KITH + KIN sont réalisés en Asie. L’entrepreneure indique cependant qu’elle s’est assurée que son usine partenaire ait des certifications confirmant que le personnel est bien traité, que certains critères environnementaux sont respectés et que l’offre est de qualité.

Il n'y a présentement pas d'identifiant officiel afin de pouvoir déterminer qu'est-ce qu'un produit québécois. C'est donc une définition qui est très personnelle, les critères variant en fonction de nos propres valeurs! Si vous souhaitez pousser votre réflexion sur le sujet, cliquez ici afin de consulter notre guide sur l'achat québécois, fait en collaboration avec Urbania.

Sabrina Rubino
Sabrina Rubino

Rester au sein de l’entreprise familiale

Le produit final? Des sacs qu’elle veut élégants, fonctionnels et minimalistes, dans un style intemporel qui peut s’agencer à tous les looks, mais surtout abordables. « Je voulais que n’importe qui puisse se procurer un sac, que le prix ne soit pas démesuré, explique Sabrina. On ne retrouve pas de modèle au-dessus de 120$ dans ma collection ». Les sacs sont en outre fabriqués à partir de cuir végane et sont certifiés PETA.

Si Sabrina pensait au départ vendre ses produits uniquement dans les magasins Rubino - l’entreprise compte 32 boutiques au Québec -, elle a finalement élargi son réseau de distribution à des magasins indépendants de la province, et vend également ses sacs sur son propre site Web. « Avoir des points de vente ouverts à moi était un grand pas d’avance par rapport à la plupart des entreprises qui commencent, reconnaît la jeune femme. J’avais déjà du feedback pour m’ajuster, et ce contact avec la clientèle m’a beaucoup aidée ».

En effet, l’entrepreneure travaille en étroite relation avec l’administration des magasins Rubino, ce qui lui donne du contenu pour créer ses futures collections. « Je les fais beaucoup participer, pour avoir des styles qui font toujours l’unanimité ». Car KITH + KIN fait partie intégrante de Rubino. Et si Sabrina travaille pour son « projet de cœur par pure passion et amour pour la mode », elle garde toujours ses tâches principales dans l’entreprise familiale.

S'inscrire dans la communauté

KITH + KIN a été lancée juste avant la pandémie. Ses premières années ont donc été affectées par la crise mondiale et l’entreprise est encore en train de se faire connaître. Mais les ventes sont bonnes, affirme la jeune femme, qui voit le potentiel pour faire encore mieux. « Quand je croise dans la rue des personnes qui portent mes sacs, ça me rend tellement heureuse! KITH + KIN, c'est leur offrir du style, de la beauté, de la qualité… ».

La marque a développé à ce jour une vingtaine de modèles, tous dessinés par Sabrina: sacs en bandoulière, sacs à dos, sacs à couches, sacs de voyage, sacs à main fourre-tout, portefeuilles, … Une nouvelle collection est attendue à l’automne prochain. « J’ai trouvé au fil du temps les styles qui sont l’ADN de la compagnie, donc ceux-là continuent, mais il y en a toujours de nouveaux qui s’ajoutent, avec des couleurs qui suivent les saisons », décrit Sabrina.

Cette année, la jeune femme a aussi développé un nouveau volet en lançant un projet visant à donner des sacs remplis de produits de beauté à des centres d’hébergement pour les femmes victimes de violences conjugales. Au final, 7 centres ont participé au projet, permettant d'offrir 74 sacs à des femmes et 94 à leurs enfants. « Pour moi c’est important de redonner à la communauté, souligne Sabrina. C’est des projets comme ça qui me drivent, parce que je sais que je fais une différence. C’est aussi la direction que je veux prendre avec KITH + KIN: pas juste offrir des produits, mais aussi redonner aux femmes ».

Découvrez les sacs KITH + KIN en cliquant ici!

Retour