Body

Rédigé à partir d’un article de Clémence Lamarche, publié en janvier 2021.

De plus en plus populaires, les couches lavables offrent un choix considérable. Voici les clés pour s’y retrouver.

Vous souhaitez recevoir les prochains articles gratuits de Protégez-Vous directement dans votre boîte courriel? Inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant juste ici!

Les différents types de couches

La couche tout-en-un

La couche tout-en-un ressemble à une couche-culotte jetable, mais en tissu. Très facile d’utilisation, elle est souvent acceptée en garderie ; elle est toutefois chère et assez longue à sécher. 

La couche à poche

Pour l’assembler, il suffit de glisser un coussinet de type absorbant (insert) dans la poche, ce qui permet d’ajuster le degré d’absorption. Elle sèche plus vite que la tout-en-un. Déjà montée, elle a plus de chance d’être acceptée en garderie.

La couche plate

Composée d’un lange et d’un couvre-couche, la couche plate nécessite plus de manipulations, mais permet beaucoup de flexibilité. Le même couvre-couche peut être utilisé plusieurs fois s’il n’est pas souillé.

La couche moulée

La couche moulée, ou « préformée », a la forme d’une couche-culotte. Entièrement constituée de matière absorbante, elle est souvent recommandée pour la nuit. Son couvre-couche est réutilisable plusieurs fois.

Les différents composants

L’extérieur

La majorité des couches et couvre-couches ont un extérieur en polyuréthane laminé (PUL). Il existe aussi des couvre-couches – souvent plus chers – en laine ou en mérinos, à traiter à la lanoline.

La barrière protectrice

Dans les couches à poche, les tout-en-un et certaines couches moulées, un tissu sert de barrière antihumidité entre le noyau absorbant et les fesses du bébé ; il s’agit principalement de molleton micro-polar, de micro-suédine ou de polyester brossé. Dans les autres modèles, vous pouvez ajouter un feuillet lavable directement sous les fesses de bébé.

Feuillet jetable ou lavable

Vous pouvez ajouter un feuillet jetable ou lavable à l’intérieur des couches. Leur coût : de 6 à 10 ¢ par feuillet jetable, et 1 $ par feuillet lavable.

Les systèmes d’attaches

Les attaches Velcro permettent une grande flexibilité dans l’ajustement des couches, tandis que les boutons-pression sont plus durables et plus difficiles à défaire pour les bébés curieux. 

Les différents noyaux absorbants

Coton

Relativement peu absorbant mais abordable, le coton entre dans la composition de bien des couches annoncées comme étant en chanvre ou en bambou.

Bambou

Fibre naturelle douce et absorbante, le bambou est souvent présenté comme une solution écologique. La fabrication de la rayonne de bambou exige pourtant des transformations chimiques polluantes.

Chanvre

Autre fibre naturelle, le chanvre a des propriétés proches de celles du bambou, mais il est transformé mécaniquement en fibres. Vous trouverez du chanvre d’origine canadienne, ce qui n’est pas le cas du bambou. 

Microfibre

La microfibre est une fibre synthétique dérivée du pétrole. Elle a l’avantage d’être économique et de sécher rapidement.

Les différentes tailles

Taille unique

Ces couches sont conçues pour être utilisées de la naissance jusqu’au stade de la propreté, ce qui les rend plus économiques à long terme que les modèles multi-tailles. Cependant, elles seront probablement trop grandes pour un nourrisson. 

Multi-tailles

Offrant jusqu’à cinq tailles, elles permettent un meilleur ajustement. Cette option peut se révéler intéressante si vous pensez réutiliser le matériel pour plusieurs enfants. Et rien ne vous empêche de choisir une solution mixte : petits modèles multi-tailles pour les premiers mois, puis couches à taille unique.

Bonnes pour la planète et le portefeuille?

Si les couches lavables sont utilisées de façon optimale, en privilégiant quelques grosses brassées hebdomadaires avec un détergent écologique et un séchage à l’air libre, elles sont « nettement préférables » aux couches jetables, affirme Jean-François Ménard, analyste au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG).

Si vous souhaitez réellement économiser avec les couches lavables, prévoyez les utiliser le plus souvent possible, et idéalement pour plus d’un enfant. Bon à savoir : de plus en plus de municipalités offrent des subventions aux parents qui optent pour les couches lavables. Renseignez-vous!

D’autres questions?

Le groupe Facebook québécois Accros aux couches lavables, qui compte plus de 35 000 membres, vous permettra d’obtenir une foule de conseils.

 

Débutez votre magasinage sur Le Panier Bleu, et découvrez une panoplie de modèles de couches lavables chez nos commerçants québécois!

Retour