Body

Bannière: Charles Mercier, Cantons-de-l'Est

Combien de personnes au Québec ont pris goût aux joies du plein air dans les dernières années? Dure à chiffrer, mais l’engouement est bel et bien au rendez-vous. Si vous souhaitez poursuivre cette exploration de la randonnée dans les conditions hivernales, voici quelques essentiels à apporter dans votre sac à dos. 

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

1. Des vêtements multicouches

C’est un concept essentiel à comprendre pour éviter d’avoir trop froid ou même trop chaud. En quoi consiste-t-il? Le multicouche peut être imagé à l’aide… d’un oignon! Il s’agit de superposer des vêtements aux propriétés différentes, mais complémentaires. On en compte généralement trois: la couche de base, la couche intermédiaire et la coquille. Difficile de résumer l’idée en quelques lignes, mais (en gros); la couche de base est généralement près du corps, doté d’un tissu synthétique, respirant et confortable, tandis que la couche intermédiaire sera plus épaisse fait en duvet ou en polartec afin de vous garder au chaud et; finalement, la coquille vous protège des intempéries comme la pluie, la neige et le vent grâce à sa confection plus rigide et imperméable. Dans les boutiques de plein air comme Olodge, La Cordée ou Latulippe, les conseillers peuvent vous aider à choisir des vêtements adaptés. Gardez en tête que vous ferez de l’exercice physique, donc vous générez de la chaleur et possiblement de la transpiration. Évitez à tout prix le coton qui évacue mal l’humidité et sèche très lentement. Ça vaut pour les pieds aussi!

2. Des boissons chaudes

Non seulement les boissons chaudes vous nourrissent, mais elles vous aident aussi à rester au chaud. Que ce soit un bon thé des Thés de Charlevoix, un bouillon de poulet des Épices d’or ou un chocolat chaud de Chocolat Favoris, prévoir le nécessaire dans son sac à dos vous garantit une aventure plein air agréable avec, en prime, une petite récompense au sommet. Il existe une variété quasi infinie de contenants isothermes, mais il y a quelques éléments à prendre en considération au moment de l’achat! Assurez-vous qu’il soit étanche et assez compact pour bouger dans votre sac à dos! L’idéal est lorsque le couvercle peut servir de tasse. Les boutiques de plein air comme Atmosphère et Sports Experts en tiennent certainement en magasin.

Les Thés de Charlevoix

3. Des crampons et des raquettes

C’est une des questions qui circulent le plus dans les groupes de discussion sur les médias sociaux: raquettes ou crampons? Il y a tellement de variables à prendre en compte! Mais dans la plupart des cas, les deux sont nécessaires. Concernant les crampons, il est important de différencier les crampons de ville et ceux pour les sentiers de randonnée. La différence est assez évidente, puisque les versions destinées aux sentiers sont beaucoup plus pointues afin de bien mordre dans la glace! Les crampons sont faciles à transporter et sont souvent vendus avec un sac de transport. Côté raquettes, les modèles sont beaucoup plus variés. Demandez-vous sur quels types de sentiers vous souhaitez marcher. Forêt? Montagne? Courte promenade ou longue sortie? Selon les réponses, des manufacturiers comme Raquettes GV peuvent vous aider à faire un choix dans leurs modèles. Il y a toujours la possibilité de tester de l’équipement avec de la location comme ceux offerts par le GUEPE à Montréal ou dans la plupart des parcs nationaux de la Sépaq.

Raquettes et bouillon de poulet des Épices d’or

4. De quoi rester au chaud

Nous n’avons pas tous la même tolérance au froid et c’est tout à fait normal. On connait tous quelqu’un qui a tout le temps chaud et l’autre qui a tout le temps froid, c’est donc bon de connaître vos propres limites. L’important est de savoir conserver une bonne température, soit en évacuant l’humidité de la transpiration (ce que permet le multicouche) ou encore en conservant au maximum sa chaleur corporelle: soit en restant actif, mais aussi en choisissant les bons accessoires. Les Hot Poc prennent peu de place et génèrent une chaleur pendant 30 minutes grâce à leur technologie assez simple. Les différents formats de la marque québécoise peuvent se glisser dans vos gants ou dans vos bottes. Autre accessoire très pratique, c’est le coussin en mousse d’EVA (idéalement pliant). Lors d’une pause, l’idéal est d’éviter de s’asseoir directement sur une surface froide. Un coussin en mousse (sit pad) est recommandé pour isoler votre chaleur et la conserver au maximum. On en trouve chez Sail

Hot Poc

5. De la protection solaire

Étrange de penser qu’en hiver, le soleil ait autant d’impact. En effet, les reflets du soleil réfléchissent sur la surface blanche de la neige créant ainsi une exposition encore plus importante aux rayons UV! Les skieurs en savent quelque chose. Se protéger du soleil veut donc dire: une bonne paire de lunette soleil et de la crème solaire comme celles de la marque Altitude, faites au Québec. 

En plus de prendre en compte ces cinq essentiels de la randonnée en hiver, n’oubliez pas de traîner une bonne bouteille d’eau (l’hydratation contribue à une bonne régulation de la température) ainsi qu’un bon sac à dos confortable pour traîner vos accessoires. Prenez aussi toujours soin de vérifier les conditions météo, ainsi que les conditions des sentiers après des parcs et gestionnaires de sentier.

Bonne randonnée! 

Découvrez vos essentiels pour la randonnée juste ici dans vos commerces du Québec!

Retour