Body

Cette fabuleuse barre de rire autour d’un pichet de bonne bière maison n’est pas si loin! Démarrer dans le domaine s’avère bien plus simple qu’on puisse croire. On ne parle pas non plus de petite bière mais d’une ale de course dans laquelle vous serez fière d’y plonger les babines! 

La vaillante équipe de Moût International à Anjou nous offre ces quelques conseils pour pousser les personnes débrouillardes à se lancer sans embûche.

 

Bière

Un kit de départ minimaliste

Pilier de l’industrie brassicole au Québec, fournisseur de maintes microbrasseries québécoises et distributeur à travers la province, j’ai tendance à me fier à Moût (prononcé «moutte» par le sympathique Sylvain Chaumont avec qui j’ai eu le plaisir d'échanger).

Il me suggère d’abord de tâter le terrain avec un brassin initial de 20 L, un défi agréable qui requiert peu d’éléments. D’office, si vous mitonnez de temps en temps une grandiose batch de sauce à spagh’, vous avez probablement dans vos placards une partie des accessoires requis.

La liste à compléter n’est pas bien longue. D’un côté, l’équipement. De l’autre, les produits nettoyants. Puis finalement, les ingrédients!

Ce que vous possédez peut-être déjà

  • Un chaudron en inox d’au moins 32 L
  • Une tasse à mesurer en pyrex
  • Une grande cuillère en inox
  • Un thermomètre de cuisine
  • Une brosse à bouteille
  • Un entonnoir

Les produits nettoyants

  • Du Starsan, une mousse qui aseptise sans rinçage
  • Du PBW, une poudre qui décape sans compromis

Les gros morceaux à acheter

  • Le seau en plastique avec couvercle de 32 L (pour la fermentation primaire)
  • La tourie en verre (pour la fermentation secondaire)
  • Les 60 bouteilles de 341 ml
  • Le capsuleur à bras

Les petits morceaux à acheter

  • Les capsules
  • La bonde aseptique (pour que la bière respire en toute sécurité)
  • Un kit de siphon: cane, tige, tuyau, pince et bouchon (pour transférer la bière)
  • Un densimètre avec cylindre gradué de 250 ml (pour calculer le taux d’alcool)
  • Une bouteille vaporisatrice neuve pour la solution stérilisante

 

Sylvain Chaumont
Sylvain Chaumont, Moût International

 

Sylvain Chaumont, également Président de LABAQ (L’association des brasseurs amateurs du Québec) insiste que la clé du succès, c’est la propreté.

 

« 95% de la journée de brassage est dédiée au nettoyage et à l'assainissement. La vie de ta levure en dépend! On ne veut pas de méchantes bactéries étrangères dans notre divin nectar, car les bactéries qui sont présentes dans ton environnement ne sont pas vraiment dangereuses pour l'être humain mais elles peuvent entrer en conflit avec les bonnes Saccharomyces cerevisiae que l'on inocule. »

 

Sylvain Chaumont
Sylvain Chaumont, Moût International

Les ingrédients de base

Pour apprendre à marcher avant de courir, il existe des kits d'empâtage partiel, soit un malt liquide qui facilite le processus. L’option n’est pas nécessairement moins naturelle, mais tout simplement moins manuelle. On peut le comparer à un super mélange à gâteau en boîte, versus prendre le temps de mélanger la farine, le lait, le sucre et les œufs soi-même. 

Mettre la main à la pâte de A à Z peut certes nous procurer une grande satisfaction, et il est tout à fait réaliste d’enclencher le mode “brassage tout grain” dès le début, soit d’utiliser des céréales fraîchement concassées (service offert en magasin). Si vous empruntez cette voie, vous aurez alors aussi besoin d’un sac de brassage pour faciliter l’extraction (même principe qu’une poche de thé, juste un peu plus lourde).

Il existe plusieurs trousses de recettes (pensez Goodfood mais pour brasseurs amateurs) assemblées en boutique avec la bonne dose de céréales moulues, de houblon et de levure pour épater la galerie en quelques coups de fourquet!

 

Verres de bière

 

Alors avant de tenter le stout impérial, la New England IPA ou autre idée du siècle qui nous révolutionnera le palais, pourquoi ne pas faire vos premiers pas avec une petite blonde légère? De quoi plaire à tout le monde, même au pote Jo qui ne jure que par sa canette de grande marque internationale! Quel filou, celui-là.

Puis si comme moi, boire local vous passionne au plus haut point, sachez que de plus en plus de malt québécois et de houblons québécois sont disponibles aux particuliers, nous permettant ainsi de célébrer notre succulent terroir, même à petites doses!

Jetez un coup d'œil par ici pour trouver un commerce spécialisé en fabrication de bière près de chez vous! Ces experts se feront un honneur de vous aiguiller vers la bière de vos rêves.

 

Et si vous avez envie d'encore plus d'idées, rendez-vous sur le Panier Bleu afin de dénicher un livre sur la bière ou même du houblon dans nos commerces québécois! 

 

Retour