Body

Votre maison est-elle prête pour les grands froids? Voici les points clés à vérifier, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, pour éviter les mauvaises surprises et passer un hiver sans tracas.

Bien préparer sa maison pour l’hiver - conseils pour l’intérieur

  • Isolation: retirez les moustiquaires logées à l’intérieur des fenêtres. Vérifiez l’état de vos portes et fenêtres, ajustez la quincaillerie et les coupe-froids et remplacez-les au besoin.
  • Détecteurs de fumée: nettoyez vos avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone, changez les piles, le cas échéant, et vérifiez leur fonctionnement. Saviez-vous que ces appareils ont généralement une durée de vie de dix ans?
  • Ventilation: nettoyez la grille et les pièces internes du ventilateur d’extraction de la salle de bain.
  • Foyer: avant votre première flambée, inspectez votre conduit de cheminée et assurez-vous qu’il est bien dégagé.
  • Chauffage: nettoyez et dégagez les convecteurs et les calorifères. Si vous avez un système de chauffage à eau chaude, n’oubliez pas de purger les calorifères. Faites nettoyer et mettre au point votre système de chauffage central.
  • Échangeur d’air: quand vous commencez à chauffer, mettez en marche son humidostat. À l’arrivée des premiers froids, vérifiez le mécanisme de dégivrage, qui doit être exempt de givre.

Bien préparer sa maison pour l’hiver - conseils pour l’extérieur

  • Toiture: faites une inspection visuelle pour vous assurer que le bardeau est toujours en bon état. Si vous avez un toit plat, vérifiez que le drain n’est pas bouché par des feuilles ou autres.
  • Margelles/gouttières: retirez les feuilles mortes pour éviter des complications lors de la fonte de la neige.
  • Cheminée: si vous ne l’avez pas fait au printemps, effectuez le ramonage annuel.
  • Entrée/sortie d’air: vérifiez et nettoyez au besoin la sortie d’air de la sécheuse ainsi que celle de l’échangeur d’air pour éviter les risques de feu. Si nécessaire, changez le filtre de votre échangeur d’air.
  • Cour: ramassez les feuilles au sol. Entreposez vos meubles de jardin à l’intérieur ou, si ce n’est pas possible, recouvrez-les. Abritez votre barbecue au sec.
  • Divers: videz, nettoyez et rangez le bac à récupération d’eau, détachez le boyau d’arrosage, fermez la piscine, enlevez (ou couvrez) le climatiseur.

Conseils contre la formation d’humidité en hiver

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le taux d’humidité de votre maison devrait se situer autour de 30 % en hiver. Un air trop sec peut provoquer, entre autres choses, des irritations du nez et de la gorge. À l’inverse, une humidité trop élevée peut générer, outre de la condensation sur les fenêtres, des problèmes de moisissures, diverses réactions physiques (respiration sifflante, toux, écoulement nasal, etc.), voire augmenter la fréquence et la gravité des crises d’asthme.

Voici comment prévenir ces désagréments:

  • Équipez-vous d’un hygromètre, afin de mesurer le taux d’humidité. On trouve dans les centres de rénovation différents modèles allant d’une dizaine à une centaine de dollars.
  • Installez un ventilateur d’extraction d’air dans la salle de bain, l’une des pièces les plus humides de la maison. Comptez au moins une centaine de dollars pour un appareil d’une puissance de 70 pi³/min. Privilégiez les appareils homologués HVI (Home Ventilating Institute) et Energy Star, des labels qui garantissent leur performance (consommation d’énergie, bruit, débit d’air).
  • Évitez de faire sécher le linge à l’intérieur: les vêtements mouillés, surtout s’ils sont près d’une source de chaleur, font grimper le taux d’humidité. Privilégiez la sécheuse ou, à défaut, placez le linge mouillé dans une pièce fraîche, proche d’une fenêtre que vous pourrez ouvrir quelques minutes chaque jour.
  • Aérez quotidiennement pendant quelques minutes, même par temps froid.

Vous voilà maintenant fin prêt pour aborder la saison froide, douillettement installé dans votre chez-vous. À quand la première neige?

Rédigé à partir de plusieurs articles du guide 100 Trucs Entretien de la maison, fait en partenariat avec l’APCHQ, publié en septembre 2018.

Vous ne savez pas par où commencer? Le Panier Bleu vous aide aussi! Cliquez ici pour trouver tout ce dont vous avez besoin dans une quincaillerie québécoise près de chez vous!


Soyez au courant des prochains articles gratuits de Protégez-Vous en vous abonnant à notre infolettre.

Retour