Body

Pas facile de satisfaire un palais perspicace. Vous souhaitez surprendre les papilles de l’être cher, mais il ou elle prétend avoir testé tout ce qui se brasse, se distille et se touille en ce bas monde? Voici les emplettes à faire en chemin pour combler la coupe de vos épicuriens.

Destination : la SAQ

Vous avez bravé la file, la foule, et les options vous affolent? Face à la centaine de gins préparés au Québec, tous plus curieux et exquis les uns que les autres, on pourrait presque en oublier l’élégance d’un bon alcool dit « neutre », mais loin de l’être.

Vodka, Brasserie et Distillerie Menaud, Charlevoix

Une bonne vodka, minutieusement montée, regorge de caractère. Elle ensevelit le palais d’une texture soyeuse, molletonnée comme un nuage dans vos bajoues, un front frais à l’ombrage orageux. Il est impossible de trouver une telle tempête ennuyeuse. Le spiritueux n’est pas précipité. C’est une lente et succulente accumulation de grains cultivés en nos sols québécois, soit 75 % de blé et 25 % de seigle, un ratio suffisant pour que cette céréale recouvre le paysage d’une bordée chaudement poivrée.

Brasserie et Distillerie Menaud, Charlevoix

Prochain arrêt : une boutique spécialisée en bière

Emmitouflés de la tête aux pieds en sillonnant votre quartier, il est normal qu’un des chaleureux Détaillants de bières spécialisés du Québec (DBSQ) vous interpelle. La passion des conseillers y est à tous coups contagieuse!

Double Aura NEIPA, Brasserie artisanale Gallicus, Gatineau

On m’a vendu celle-ci comme une incontournable. Suite à ma première pinte expédiée entre deux rouleaux de papier cadeau, j'approuve de tout cœur. Il s’agit d’une ale forte et voilée, herbacée et tropicale, bourrée de houblons Amarillo, Chinook, Simcoe et Idaho 7. En cas de pénurie probable (vu sa popularité), bondissez sur La Tissée Serrée, une chouette collabo Gallicus / À La Dérive, également située à Gatineau et toute aussi époustouflante.

Brasserie artisanale Gallicus, Gatineau

Prochain arrêt : une boutique spécialisée en cocktail

Pris en flagrant délit de lèche-vitrine masqué, vous apercevez une pyramide de shakers à l’horizon. Profitez-en pour rafler une poignée de bitters en primeur chez Alambika. Ces minuscules fioles renferment une dose complexe de saveurs, permettant d’équilibrer et de rehausser un cocktail en quelques gouttes. Voyez la chose comme une épice atypique aux possibilités culinaires inépuisables.

Amer Kebek, Distillerie de la Chaufferie, Granby

Lancée début décembre 2020, cette œuvre d’art renferme un triptyque de secrets. En guise de toile, un excellent alcool de seigle du Québec. En guise de couleurs, des aromates issus d’une cueillette sauvage et locale, en saison. En guise de peintres, la mixologue et photographe Claudia Doyon (à suivre sur Instagram) et Vincent Van Horn, maître distillateur.

Distillerie de la Chaufferie, Granby
Pascal Rameux, Photographe

Prochain arrêt : l’épicerie

Vous avez un flash! L’an passé, la voisine ne vous avait-elle pas mitonné une pleine boite de sucres à la crème? C’est le moment de lui rendre la pareille avec un petit mix vitaminé.

Sure houblonnée à l’ananas de LOOP, Montréal

Cette équipe créative se fait un devoir, que dis-je, une mission, de sauver les aliments mal aimés. Ils osent fusionner du fruit pressé à froid à du pain perdu, rescapé de la veille. On y ajoute du blé bio, de l’orge bio, du houblon à foison pour un « kick » revigorant. À ma grande stupéfaction, il en résulte une superbe bière surette à 3,5 % dont je ne peux plus me passer. Note à moi-même : Aussi essayer leurs kéfirs d’eau, leur gin et leurs savons.

LOOP, Montréal

Prochain arrêt : le dépanneur

Parfois, on est vraiment (mais vraiment) dernière minute. Un beau geste vaut néanmoins la chandelle, histoire de ne pas passer les mains vides. Peu importe les circonstances, la série Artisan de Boréale (Les Brasseurs du Nord) est une vaillante candidate. Non seulement est-elle distribuée dans tous les recoins de la province, mais l'entreprise demeure bel et bien québécoise, fièrement indépendante.

Kölsch de la Rivière, Brasseurs du Nord, Blainville

Chopez au passage cette toute nouvelle blonde d’inspiration allemande. Simple comme bonjour et fraîche comme pas deux, elle viendra transcender le lot de cocktails denses et intenses que nous réserve la belle famille. Par dessus tout, la beauté de la recette réside dans sa traçabilité. Elle puise ses sources chez Innomalt, malterie de Sherbrooke et chez Houblon Bastien à Terrebonne. La canette arbore d’ailleurs le sigle Aliments du Québec.

Brasseurs du Nord, Blainville

Prochain arrêt : directement chez le producteur

Si le temps vous le permet, il est couramment possible de récupérer sa bouteille (ou sa caisse) à même le lieu de production. C’est une pratique idéale, car les artisans en sont d’autant plus récompensés. L’institution ci-dessous ouvre ses portes le samedi et dimanche, et ce tout près de Québec.

Crème de framboise, Le Ricaneux, Saint-Charles-de-Bellechasse

D’un rouge vif qui éveille l'œil, la boisson est onctueuse, acidulée et sans sulfites ajoutés, par-dessus le marché! Servez ce petit bijou sur glace ou en kir avec des bulles, tant que le geste reste solennel. Après tout, cette gamme est le fruit d’un labeur téméraire depuis 1988. Il y a de quoi lever son verre! Vous hésitez devant l’étalage? Optez plutôt pour leur boîte de dégustation contenant 5 mignons flacons de 50 ml, incluant une Crème de Sureau parfaitement pourpre et leur vin Patriarche vieilli 15 ans.

Le Ricaneux, Saint-Charles-de-Bellechasse

Prochain arrêt : peinard à la maison

Finalement, sans même avoir à pelleter le perron, vous dégotterez autant de perles rares que de gros poissons en naviguant les pages d’une belle boutique en ligne comme Cheers. Notre prise du jour est, soit dit en passant, un véritable léviathan!

Plus Petit Que 2019, Domaine Bergeville, Hatley

Lors d’une fête digne de ce nom, un imposant Magnum de 1,5 L donne immédiatement le ton, surtout en centre de table. L’offrir à bout de bras est un spectacle en soi. Évidemment, ce vin mousseux biologique se partage, mais considérant les restrictions en place en ces fêtes 2020, vous risquez d’être servis! En bouche, on parle d’un joli clafoutis si facile à se siffler qu’on oserait en redemander. Contrairement au champagne, ce style « col fondo » est non-dégorgé, donc plus trouble mais sec à souhait, sans sucre résiduel. Et si le défi vous semble de taille, le monolithe se conserve jusqu’à 5 ans.

Domaine Bergeville, Hatley



Vous voilà bien équipés pour « toffer la run » et partir en goguette, à la course mais pas à l’aveuglette! Il ne vous reste qu’à nous faire part de vos découvertes.

Et pour vous permettre d'en découvrir encore plus, Le Panier Bleu regorge de suggestions de bières, vins, spiritueux, cidres et de quoi vous préparer de très bon cocktails. Santé!

Retour