Body

Un clignement des yeux et voilà que l’été achève déjà. La fête du Travail est l’occasion pour plusieurs de profiter une dernière fois des chaleurs estivales et de partir à l’aventure le temps d’une longue fin de semaine. Question d’inspirer votre prochain roadtrip, voici six destinations à mettre sur votre liste pour une escapade de quelques jours. 

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Cantons-de-l'Est 

La Route des vins dans le Brome-Missisquoi

Compte tenu de nos climats rigoureux, faire du vin au Québec demande énormément de travail. Les vignobles québécois sont le résultat d’une recherche et développement uniques, débouchant en produits tout aussi exaltants à découvrir. Ajoutons à cela les décors incroyables des Cantons-de-l’Est et la proximité de la chaîne des Appalaches! La région de Brome-Missisquoi propose même des parcours à distance variable, allant de 120 à aussi peu que 32 km. Ce 120 km, surnommé le « Gourmand », s’étale sur trois jours débutant au sublime Vignoble du Ruisseau, à la fois cidrerie, érablière bio et distillerie; impossible de ne pas tomber sous le charme du bâtiment où l’on peut s’attabler pour déguster une cuisine locale pas piquée des vers. Ça, ce n’est que le premier arrêt de quatre autres vignobles à découvrir : Vignoble Gagliano, Coeur de villageois de Dunham et le Domaine du Ridge pour finalement arriver dans la charmante ville de Frelighsburg pour votre première nuit. Au menu du jour 2: toujours plus de vins, avec le Vignoble de la Bauge, et de produits locaux, avec la Ferme cidricole Équinoxe, et même une pause-détente au sublime Balnea Spa, blotti entre les montagnes et faisant face au superbe lac Gale. Ça pique votre curiosité? Tous les détails du jour 3 et de l’itinéraire sont répertoriés sur le site de la Route des vins.

Bas-Saint-Laurent 

La route des Navigateurs du côté de Kamouraska

Cette route touristique se déroule essentiellement sur la 132, longeant le fleuve et ses nombreux trésors. Dans son entièreté, ce parcours s’étend à l'ouest à Baie-du-Febvre dans la région du Centre-du-Québec, pour ensuite traverser la région de Chaudière-Appalaches et s’achever à Sainte-Luce au Bas-Saint-Laurent. Si le temps vous manque pour l’arpenter entièrement, une très belle option s’ouvre à vou : un trois jours de 209 km sur la côte de Kamouraska (Kamou, pour les intimes) jusqu’à Sainte-Luce! Le jour 1 débute à Saint-André-de-Kamouraska avec un bon sandwich du Bistro de la mer et une visite au Petit Phare de Saint-André. Un détour s’impose à la microbrasserie Tête d’Allumette. Votre deuxième journée sera tout aussi comblée avec les paysages côtiers du parc Kitsokuk et le parc naturel et historique de l'Île-aux-Basques. Une petite fringale? La fromagerie des Basques et ses plats décadents vous permettent de déguster votre repas devant un superbe décor. La journée s’achève du côté de Rimouski, avec le magnifique Parc national du Bic et, pourquoi pas, une bonne tablée du terroir régional au restaurant de la cheffe Colombe Saint-Pierre « Chez Saint-Pierre ». Le jour 3, l’exploration se poursuit à Rimouski avec le site historique de la Pointe-au-Père, la plage de Sainte-Luc, la distillerie du St. Laurent et un repas à L'APPÂT Buvette. Vous ne voudrez plus quitter cette région reconnue pour ses sublimes couchers de soleil!

Kamouraska, sentier de la SEBKA
Kamouraska, sentier de la SEBKA

Chaudière-Appalaches 

Les décors miniers de Thetford Mines

À la frontière des Cantons-de-l’Est se trouvent Thetford Mines et ses environs. Curieux coin pour les vacances? Vous serez bouche bée. L’héritage minier des lieux est impossible à nier. Le décor est forgé par ses nombreuses exploitations minières. Entre Thetford Mines et son centre historique de la mine King, explorez les environs, comme le belvédère de la Mine British Canadian (BC) dans le secteur de Black Lake. Ce belvédère permet d’observer les vestiges de la mine avec plusieurs panneaux d’interprétation. En empruntant la route 112 vers Saint-Joseph-de-Coleraine, ne manquez pas une visite au parc des 3 Monts. Il y a d’ailleurs des options d’hébergement en nature (yourte, chalet ou camping) et de nombreuses randonnées sur ses trois sommets. Même sur ces sommets rocheux et ces sentiers arpentant les vallées, on peut trouver des vestiges d’exploitations minières! Les amateurs d’ornithologie peuvent faire une pause à l’étang Stater dans la petite municipalité d’Irlande. Grâce entre autres à Canards Illimités, le site a été aménagé pour favoriser la ponte des œufs des tortues serpentines et l’observation des oiseaux. Jamais l’exploitation minière n’aura été si fascinante! 

Thetford Mines (vue depuis le mont Caribou)
Thetford Mines, vue depuis le mont Caribou

Laurentides 

Les sublimes Hautes-Laurentides 

Suivez la 15 Nord jusqu’à ce qu’elle devienne la 117 Nord: c’est par là que vous rejoignez Mont-Laurier, lieu d’arrivée (ou de départ) du célèbre parcours cyclable le p’tit train du Nord. La microbrasserie du Lièvre peut vous accueillir le temps d’une pause ou d’une pinte, mais, pour une bonne poutine, rien ne vaut celle de La petite Chaumière. Reprenez la route vers le nord, en empruntant la 309 qui côtoie la rivière Lièvre: c’est de ce côté que s’étend le vaste territoire du Parc régional de la montagne du Diable. Que ce soit pour de la randonnée à pied ou en canot, kayak, planche à pagaie, les attraits ne manquent pas. Leurs lean-to (aussi appelés abris trois-murs) permettent de s’endormir au bord de l’eau au son du chant des huards! Non loin, à Ferme-Neuve, découvrez la boutique de Miels d’Anicet et leurs magnifiques champs destinés à l’apiculture. On dit le plus grand bien de la Cantine Pollens & Nectars, passez-y (si vous réussissez à avoir une place à leur table étant donné les disponibilités et heures d’ouverture limitées). Avant votre départ, ajoutez le parc régional de Kiamika à votre liste. Son superbe plan d’eau permet de faire du canot, du kayak ou du SUP ainsi que du camping sur leurs belles îles sablonneuses. Pour les adeptes d’Histoire, le Centre d’interprétation de la Drave se trouve à deux pas de là et permet une incursion dans l’histoire de la drave sur la rivière Kiamika de 1860 à 1962! 

Parc régional Kiamaka
Parc régional Kiamaka
Boutique Miels d'Anicet
Boutique Miels d'Anicet

Outaouais 

Riches décors de Petite Nation 

Regardez l’Outaouais d’un autre œil en naviguant sur les routes de la région Petite Nation. Que ce soit à Montebello (et son célèbre château) ou au site touristique du Lac Simon du côté du charmant village de Duhamel, les lieux regorgent de petits trésors. Difficile de passer à côté du parc Oméga de Montebello: ce site de 890 hectares propose une route de 12 km en voiture où se succèdent de nombreux animaux variés (et affamés pour un peu de friandises!). Il est aussi possible de se promener sur place, de faire des pique-niques et même d’y dormir. Les adeptes de plein air peuvent ajouter Kenauk Nature à la liste, car ce vaste terrain de jeu propose une multitude d’activités en nature. On y retrouve aussi de luxueux chalets en bois rond, mais il est conseillé de vous informer des tarifs avant de vous lancer! Du côté de Duhamel, on peut choisir de s’allonger sur la superbe plage du site touristique du Lac Simon où de nombreux adeptes de bateaux naviguent. On peut aussi découvrir les nombreux sentiers de randonnée du coin, comme la route des Zingues. Ce long tronçon de plusieurs dizaines de kilomètres fait partie du Sentier national au Québec. C’est aussi une région particulièrement peuplée de cerfs de Virginie. Soyez donc aux aguets sur la route comme sur les sentiers. Si vous avez un peu plus de temps devant vous, l’Outaouais propose une route touristique nommée Les chemins d’eau. Cet itinéraire suit essentiellement la rivière des Outaouais et rassemble les plus beaux attraits de la région!

Centre Touristique du lac Simon
Centre Touristique du lac Simon

Charlevoix 

La route du fleuve

Inspirez-vous de la sublime Route du Fleuve de Charlevoix pour découvrir cette région unique et, disons-le, magnifique! Cette route touristique de 78 km longe essentiellement la 362, reliant Baie-Saint-Paul à la Malbaie, avec un superbe détour par Les Éboulements, Saint-Irénée et l’incontournable Isle-aux-Coudres. Bien sûr, plusieurs arrêts en chemin en valent la peine. Du côté de Baie-Saint-Paul, offrez-vous une nuit à l’Auberge des Balcons, située dans la Maison Mère, l’ancien couvent des Petites Franciscaines de Marie le cœur. Dans ce superbe bâtiment historique, plusieurs entreprises et organismes se côtoient : l’espace de télétravail La Procure et la Coop Café Mousse. Bien sûr, un arrêt au Quai de Baie-Saint-Paul est un incontournable pour apprécier la splendeur des lieux. La route se poursuit vers Les Éboulements où sont installés les sublimes hébergements de Repère Boréal. Non loin, en direction vers le traversier (gratuit) de L’Isle-aux-Coudres, la charmante ville de Saint-Joseph-de-la-Rive mérite aussi de l’intérêt. C’est là que se trouve le Musée Maritime de Charlevoix, où débute d’ailleurs le sentier de la Forêt Marine qui vaut le détour (et les points de vue). Gardez L’Isle-aux-Coudres pour la fin, pour ses parfums marins, les rivages jonchés de salicorne et les délices du Verger Pedneault. Les adeptes de vélo peuvent aussi arpenter les routes de cette île du fleuve Saint-Laurent. Le Centre Vélo-Coudres offre la location de vélos en tout genre, dont les curieux quadricycles ainsi que des options hybrides et électriques. 

Isle-aux-Coudres
Isle-aux-Coudres
Restaurant le Corylus (Isle-aux-Coudres)
Restaurant le Corylus, Isle-aux-Coudres

Bonnes vacances!

Retour