Body

Entendez-vous l’appel de la nature? Les bourgeons et le torrent des rivières nous rappellent que le printemps est bel et bien arrivé avec sa plus belle promesse: celle de l’approche de l’été! Les sports nautiques ont toujours la cote en période estivale, mais le Stand Up Paddle connaît un succès assez remarquable. Que vous soyez déjà propriétaire d’une planche à pagaie ou non, voici quelques destinations québécoises pour renouer avec le SUP sous le soleil. 

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

La rivière Rouge, Laurentides 

Bijou de la région des Laurentides, la rivière Rouge est un cours d’eau incontournable. Connus des amateurs d’eaux vives, certains secteurs de cette rivière sont particulièrement difficiles. Débutant bien au nord de Sainte-Véronique, la rivière côtoie la 117 de l’Annonciation à La Conception, après quoi elle continue son chemin pour finalement se jeter dans la rivière des Outaouais. La section qui pourra intéresser les amateurs de SUP débute à Labelle où opère différentes compagnies dont Kayak & Cabana. Ils offrent un service de navette et de location sur un parcours de 12 km. Si vous avez votre propre planche, il y a deux débarcadères publics : un à Labelle et un à La Conception. La section de la rivière entre ces deux municipalités zigzague paisiblement dans un décor bordé de larges plages de sable. La rivière est très convoitée pour son charme, il est bon de prévoir sa sortie en réservant au besoin. 

Rivière Rouge
Rivière Rouge

Vous souhaitez vous initier au SUP? Découvrez quelques conseils pour débutant.e.s dans cet article de notre blogue!

Parc national des Îles-de-Boucherville, Montérégie

Plusieurs parcs nationaux de la Sépaq offrent des parcours de SUP sur des lacs ou des rivières dans les plus beaux paysages de la province. Le parc national des Îles-de-Boucherville a une particularité : ses chenaux. Situées au beau milieu du fleuve Saint-Laurent, les îles sont reliées entre elles de ces petits passages étroits au débit raisonnable. Le parc a concocté des « sentiers nautiques » pour les amateurs de planche à pagaie: Le Grand Héron (8 km) et Le Castor (4 km). D’intermédiaires à difficiles, ces parcours permettent de naviguer entre les îles et de découvrir le territoire du parc sous un autre œil! 

Rivière planche à pagaie
Parc national des Îles-de-Boucherville

Réserve faunique Papineau-Labelle, Outaouais

Si vous avez envie de vous éloigner le plus possible de la civilisation et de vous plonger dans un décor sauvage, la réserve faunique Papineau-Labelle satisfera l’appel de l’aventure. À cheval entre l’Outaouais et les Laurentides, son large territoire est constitué de (très) nombreux lacs. C’est pourquoi les pêcheurs ainsi que les canots-campeurs ont adopté les lieux. Ne vous inquiétez pas, il y a de la place pour tout le monde. Il y a quatre postes d’accueil différents pour accéder à la réserve. Rendez-vous à l’Accueil Écho (camping Écho), pour la location des planches de SUP, car c’est le seul site où elles sont disponibles. Si par joie, vous êtes équipé.e.s, tout un monde s’ouvre à vous! Il est bon de savoir que les très grands lacs peuvent être difficiles à naviguer par temps venteux. Bonne découverte! 

N'oubliez pas de vous armer d'une bonne crème solaire avant votre promenade sur l'eau! Trouvez-en plusieurs sur Le Panier Bleu.

îles-de-Boucherville SUP
Réserve faunique Papineau-Labelle

Rivière Missisquoi, Cantons-de-l'Est

De la ville de Highwater jusqu’à Eastman, la rivière Missisquoi Nord est ponctuée de plusieurs mises à l’eau. Elle n’est toutefois pas un long fleuve tranquille: tout comme la rivière Rouge, certaines sections comprennent des rapides allant de R1 à R5! La Missisquoi Nord rejoint éventuellement la rivière Missisquoi, tout près de la frontière américaine, où la compagnie Canoe & Co propose un parcours de 12 km en SUP sur la rivière. Vous pouvez aussi choisir d’opter uniquement pour leur service de navette, à partir de Glen Sutton. La navette vous dépose à Mansonville, d’où vous pagayez tranquillement pour revenir à votre point de départ. 

Rivière Saint-Charles, Capitale-Nationale

Rivière centrale dans la ville de Québec, il est possible de l’apercevoir en marchant dans le parc linéaire de la rivière Sainte-Charles. C’est ainsi que l'on découvre une petite partie de ce long cours d’eau de 33 km reliant le lac Saint-Charles et le fleuve Saint-Laurent. L’entreprise Canots Légaré, installée sur les rives de la rivière Saint-Charles depuis 1908, propose la location d’embarcations ainsi qu’un accès à sa mise à l’eau (km 0) pour 10$. Leur site internet est aussi rempli d’informations pertinentes sur différentes formules d’excursion de 4 à 11 km. Prévoyez 3 à 4 heures pour faire l’entièreté du parcours qui vous fera découvrir la ville de Québec sous un tout autre angle! Situé à 15 minutes du centre-ville, il s’agit définitivement d’une expérience en nature mémorable et unique. Il est bon de savoir qu’il est interdit de se baigner dans la rivière Saint-Charles.

Ça peut sembler évident, mais n’oubliez pas de vous protéger du soleil. Lorsqu’on est sur l’eau, les rayons UV du soleil sont souvent très forts… même au printemps. Pensez aussi à porter une veste de flottaison individuelle (VFI), c’est une question de sécurité!

Si vous souhaitez vous doter de votre propre planche à pagaie, c'est par ici!

Retour