Body

La période des vacances représente le moment idéal pour se poser quelque part, un peu à l’ombre et profiter d’une petite brise estivale en feuilletant un bon livre. Voici 4 suggestions de livres québécois.

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles directement dans votre boîte courriel? Abonnez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Une femme extraordinaire

« En anglais, on appelle une particule de paillettes une « scintilla », un mot qui se traduit aussi par "étincelle", mais c'est moins joli. Une femme extraordinaire porte le récit de scintillas, hors glitter. Des abîmées. Des qui brillent trop. Des écartées, qui se sont prises entre les craques du bois franc et que la balayeuse n'embrassera pas, même si, vu de haut, ça brille. Ces choses-là arrivent. »

Une femme extraordinaire se démarque par les images qu’il fait défiler à un rythme effréné. Des phrases aux conclusions imprévisibles, parfois grotesques, parfois touchantes, parfois les deux en même temps, ponctuent ce premier livre de Catherine Éthier. L’autrice nous présente une autofiction passionnante, qui aborde plusieurs sujets tabous (la dépression, la solitude, le suicide, etc.), mais où il y a toujours une présence marquée d’humour et d’autodérision. Un roman qui se déguste comme un bonbon doux-amer. 

Chroniques de l’abîme et autres récits des profondeurs

« Cinq récits terrifiants, cinq histoires qui ouvrent une brèche sur l'abîme, cette immensité effrayante. Au croisement de faits historiques, de phénomènes occultes et d'une imagination délirante, ces chroniques tentent de résoudre certains mystères insondables qui nous obsèdent depuis toujours. Mais le malheureux lecteur risque bien de n'y trouver que frissons et nuits blanches…»

Entremêlant roman graphique, documentaire et récits d’horreur, ces chroniques sauront intéresser les adeptes d’histoire et de mystère. Le recueil présente 5 nouvelles appartenant à des régions et des époques différentes qui se succèdent pour former une fresque insolite. Ces récits sont entrecoupés de capsules documentaires qui ancrent les mystérieux évènements décrits dans l’Histoire. On reconnaît bien le ton propre aux balados des deux auteurs (Ars Moriendi et Les pires moments de l’Histoire) et les illustrations de Pierre Bunk accompagnent bien le tout, en ajoutant une touche supplémentaire de lugubre. Une lecture divertissante, et parfois un peu épeurante!

La trajectoire des confettis

« La trajectoire des confettis dépeint un monde en dripping : gouttes de peinture et confettis tombés au hasard s’assemblent en un tableau chamarré. Entreprise vaste et captivante, ce livre déchiquette le grand cliché des romans d’amour, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.»

Dans cette œuvre aux voix multiples, Marie-Ève Thuot offre le récit d’une famille dont chaque membre déconstruit, à sa façon, les normes entourant le couple, l’amour, la sexualité et les relations interpersonnelles. Malgré les quelque 600 pages de son premier roman, l’autrice réussit à nous garder en haleine jusqu’à la fin. Un roman impossible à lâcher qui permet de remettre en question notre façon de voir les relations interpersonnelles.

Lamentable

« Je vous avertis, il ne se passe rien dans ma vie. Pas d’amour, pas de drogue, pas de meurtre. Je suis le garçon le plus refoulé d’entre tous, celui qui tangue sans faire de vagues. Mais là, c’est 2006. Une grosse année pour Justin Timberlake et Fergie. Si tout se passe comme prévu, ce sera mon année aussi. »

Dans cette autofiction qui se lit comme un journal intime, Sam Cyr nous entraîne dans une histoire de coming-out non abouti, de complexes et d’évolution vers la vie adulte. Bien loin d’être lourd malgré les thématiques qu’il aborde, ce roman très accessible se feuillette agréablement et offre régulièrement des petits bijoux autodérisoires qui vous feront assurément sourire. 

Nous espérons que ces suggestions de lecture complémenteront agréablement vos vacances. Et si jamais vous avez besoin d’autres idées, n’hésitez pas à rechercher plus de livres québécois sur Le Panier Bleu!

Retour